interets-microdosage-en-cbd

Microdosage, un avenir prometteur…

Une solution retenue par BioActif® pastilles à sucer au CBD

Albert HOFFMAN

La découverte du microdosage

Le microdosage doit sa reconnaissance à un chimiste Suisse ayant dédié sa vie à la science. En effet, Albert Hoffman (plus célèbre pour avoir découvert le LSD) est le précurseur de cette technique prometteuse.

Ainsi, ce chercheur démontrait à l’époque que la méthode consistant à prendre de petites quantités d’une substance par paliers dans un but thérapeutique était un moyen de conditionner les récepteurs afin d’obtenir une réponse physiologique ciblée avec moins de substance.

 Il affirme et constate tous les bienfaits occasionnés par cette technique de microdosage dans de nombreuses études de cas dont des essais sur lui même.

Qu’est ce que la Microdose 

bulle-eau-biaoctif

En pharmacologie, la « dose efficace minimale » est la quantité d’un médicament qui produit la réponse souhaitée chez la plupart des patients.
Pour déterminer la plage efficace d’un médicament, la différence entre la dose efficace minimale et la dose maximale tolérée est extrêmement importante.

La microdose utilise justement ce principe, l’objectif étant de consommer la plus petite dose possible pour obtenir le résultat désiré.

Le microdosage du CBD est donc la technique conseillée pour son absorption.
Cela consiste donc à prendre de petites doses successives plutôt que de consommer une forte dose en une seule prise.

Atteindre la dose efficace minimale

microdosage du cbd

Pour illustrer cette méthode, prenons un litre d’eau et faisons le bouillir, considérons la dose efficace minimale à l’énergie nécessaire pour atteindre les 100 ° C (selon une pression atmosphérique standard).

Dès lors, lorsque l’ébullition est atteinte il n’y a plus de nécessité à faire bouillir plus.
Des températures plus élevées ne rendront pas ce litre d’eau «plus bouilli» mais le transformeront seulement en vapeur…

Cela induit au final un surplus de ressources énergétiques inutilement gaspillées !

Opter pour le dosage approprié

CBD effet biphasique

Pour obtenir les effets du CBD une dose maximale n’est pas conseillée.
Bien au contraire, les récepteurs cannabinoïdes stimulés par le CBD sont, une fois saturés, au maximum de leur réceptivité…
Donc, il ne sert à rien de les « suralimenter » par une dose excessive !

L’explication vient de l’effet biphasique inhérent au cannabidiol.
Selon de nombreux rapports, la plupart des gens ont « une dose seuil » de réceptivité du CBD.
Sous cette dose, ils notent une augmentation graduelle des bienfaits pour la santé.
Mais une fois la dose atteinte et dépassée, les effets positifs diminuent tandis que des effets secondaires peuvent apparaître.