Le CBD a-t-il des effets secondaires ?

CBD : a-t-il des effets secondaires ?

CBD et médicaments : comparaison et interactions

CBD vs médicaments conventionnels

Le CBD est une substance 100% naturelle issue du chanvre. Grâce à son action sur le système endocannabinoïde, elle produit un nombre incalculable d’effets positifs sur l’organisme.

À l’inverse, les médicaments sont des substances chimiques, créés en laboratoire. Consommés ponctuellement, ceux-ci soulagent de nombreux symptômes. Néanmoins, ils s’accompagnent souvent d’effets indésirables : il n’y a qu’à lire leur notice pour s’en apercevoir !

Sans surprise, de plus en plus de personnes se tournent vers des traitements alternatifs, plus naturels.
Le CBD est notamment de plus en plus prisé. Pris avec modération, ses effets indésirables sont minimes (1).

Interactions médicamenteuses

De par ses effets sur l’organisme, le CBD ne doit pas être mélangé avec certains médicaments. En effet, il pourrait altérer leur efficacité, et même augmenter leurs effets indésirables.

Par exemple, le cannabidiol ne devrait pas être combiné avec :

  • Dépresseurs / Alcool : risque de somnolence, voire de sédation
  • Anticoagulants / Anti-inflammatoires : réduction de leur métabolisation
  • Diazépam : risque de souffrir d’effets indésirables
  • Valproate : risque de dommages au niveau du foie
  • Médicaments pour le traitement du cancer : le CBD augmenterait leur biodisponibilité (et de ce fait, les effets nocifs)

Si vous êtes sous traitement, nous vous recommandons de consulter votre médecin avant de prendre du CBD*.

* Et pour ne courir aucun risque, veillez à espacer de 3 à 4h les prises de CBD avec ces types de médicaments : cela vous assure de ne pas en perturber la métabolisation.

Quels sont les effets secondaires du CBD ?

Sécheresse buccale

Cet effet indésirable de « bouche sèche » est certainement le plus répandu chez les consommateurs de CBD.

Pourquoi : Le CBD diminue la production de salive, en agissant sur les récepteurs endocannabinoïdes présents sur les glandes salivaires.

Que faire : Buvez un grand verre d’eau, et veillez à vous hydrater tout au long de la journée. Et si les symptômes persistent, revoyez votre consommation de CBD à la baisse.

Nausées et inconfort digestif

Chez certaines personnes, le CBD peut occasionner des désordres intestinaux : nausées, problèmes de transit, diarrhées…

Pourquoi : Cela peut être lié à une mauvaise tolérance au CBD ou aux ingrédients l’accompagnant.

Que faire : Choisissez toujours du CBD de haute qualité, et préférez un mode d’absorption ne passant pas par l’estomac. Par exemple, les pastilles CBD BioActif, à faire fondre sous le palais, sont idéales dans ce cas-là, car elles ne passent pas par le système digestif (l’effet « de premier passage » nuit à la biodisponibilité du CBD et réduit son principe actif de près de 90% !).

Somnolence

Grâce à son effet relaxant, le CBD aide à bien dormir. Si les insomniaques s’en réjouissent, certaines personnes  peuvent par contre ressentir une somnolence après en avoir pris.

Pourquoi : Cet effet de somnolence est le plus souvent dû à une prise trop importante de CBD. Il est assez rare, ressenti par des personnes particulièrement sensibles à la molécule.

Que faire : Choisissez un dosage plus faible, et prenez-le plutôt le soir si possible. En journée, évitez les tâches demandant une vigilance importante dans les 2 à 4 heures suivant la prise.

Modification de la pression artérielle

Certaines personnes peuvent observer une baisse de la pression artérielle en consommant du CBD. Pour celles qui souffrent d’hypertension, c’est une bonne nouvelle. Mais à l’inverse, celles qui ont déjà une tension basse peuvent ressentir des vertiges et étourdissements (2).

Pourquoi : Le CBD est vasodilatateur, il détend les vaisseaux sanguins en réduisant la pression artérielle.

Que faire : Privilégiez toujours des micro-doses de CBD. Et si vous souffrez de problèmes de tension, consultez votre médecin avant toute prise de CBD.

En conclusion, les effets secondaires du CBD sont rares, liés à une surconsommation ou une sensibilité particulière. Pour les éviter, choisissez toujours des produits de qualité, et consultez un professionnel de santé au moindre doute.

Besoin d'aide ?