CBD vs THC : quelles différences ?

De plus en plus d’études corroborent les bienfaits du CBD pour la santé.
Pourtant, cette substance active du chanvre est encore discréditée, car souvent associée au THC psychoactif.
Pour ne plus les confondre, BioActif® fait le point avec vous sur leurs principales différences !

Cbd Versus Thc Quelles Differences

CBD vs THC : bienfaits, effets secondaires et légalité

Tous deux issus de la plante de cannabis, le CBD est le THC sont pourtant grandement différents ! Découvrez ce qui se cache derrière ces abréviations…

Bienfaits sur la santé du CBD et THC

CBD et THC vont tous deux agir sur le système endocannabinoïde pour produire différents effets. De ce fait, ils peuvent être utilisés à des fins thérapeutiques.

Le CBD (cannabidiol) a de nombreuses propriétés bénéfiques connues :

Attention : tous les produits à base de CBD ne se valent pas. Choisissez toujours du CBD de haute qualité pour profiter à 100% de ses bienfaits !

Encadré médicalement, le THC (tétrahydrocannabinol) peut aussi produire des effets positifs. C’est pourquoi il est parfois utilisé aux fins médicales suivantes :

  • Accompagnement chimiothérapie
  • Douleur chronique
  • Inflammations
  • Sclérose en plaques
  • TDAH
  • Syndrome de Tourette

Il faut néanmoins savoir que le THC présente des effets secondaires bien plus importants que le CBD… Leurs applications se chevauchant, mieux vaut utiliser le CBD lorsque c’est possible !


Effets secondaires du CBD et THC

Bien que les propriétés du CBD et du THC se ressemblent, leurs effets secondaires varient du tout au tout. Cela nous permet de mieux comprendre pourquoi le THC est considéré comme une drogue, contrairement au CBD.

Les effets secondaires du CBD sont minimes, souvent dus à une hypersensibilité et / ou à une dose trop importante de CBD (c’est pourquoi nous vous recommandons toujours le microdosage). Il se lie faiblement aux récepteurs cannabinoïdes, ce qui peut avoir pour conséquence les effets suivants :

  • Sécheresse buccale
  • Inconfort digestif
  • Somnolence
  • Modification de la pression artérielle
  • Interactions avec certains médicaments (parlez-en à votre médecin en cas de traitement médical)

A l’opposé, les effets indésirables du THC sont bien plus importants, car il se fixe directement sur les récepteurs cannabinoïdes :

  • Effet psychoactif, sensation de planer (« high »)
  • Diminution de la concentration et de la performance mentale
  • Problèmes de coordination, baisse des capacités psychomotrices
  • Yeux rouges et bouche sèche
  • Augmentation de la fréquence cardiaque
  • Anxiété, crises de panique
  • Agitation, irritation
  • Pertes de mémoire
  • Possibilité de dépendance
  • Psychose

Ainsi, les effets secondaires du THC peuvent être graves, menant à la parano. C’est pourquoi l’usage du THC doit être strictement encadré par le corps médical.


Légalité : CBD autorisé, THC interdit

Concernant la législation, le CBD est 100% légal. Il est possible d’en acheter et d’en détenir, à condition que la teneur en THC soit inférieure à 0,3%. Au-delà, les produits doivent faire l’objet d’une ordonnance d’un médecin.

La plante Cannabis Sativa est autorisée en France, tant qu’elle ne présente pas d’effets psychotropes. C’est en effet le THC qui pose problème légalement. Listé comme stupéfiant, son achat, sa possession, sa culture et sa vente sont formellement interdits.