CBD et effets anti-inflammatoires : mécanismes d’actions et applications

Comment le cannabidiol (CBD) aide-t-il à diminuer l’inflammation dans l’organisme ? Quelles sont ses applications anti-inflammatoires ?
Détails dans cet article proposé par BioActif ®.

CBD effets et actions anti-inflammatoires

Comment le CBD peut-il réduire l’inflammation ?

Découvrez comment le CBD agit sur les états inflammatoires et pourrait être une alternative naturelle à l’ibuprofène.

Définition de l’inflammation

L’inflammation est un processus physiologique normal, permettant au corps de répondre aux lésions et infections. Toutefois, celle-ci peut devenir chronique : elle devient alors un facteur de risque majeur de nombreuses pathologies.

Mécanisme d‘action du CBD sur l’état inflammatoire

Le cannabidiol a une action positive sur l’état inflammatoire de l’organisme.

En pratique, il agit sur le système endocannabinoïde pour :
• Inhiber la libération de glutamate, responsable de la douleur neuropathique (1)
• Diminuer la production de cytokines pro-inflammatoires (2)
• Stimuler la production de cytokines anti-inflammatoires (3)

Par ce biais, il montre des effets bénéfiques contre les états inflammatoires.
Davantage de recherches sont nécessaires, mais le CBD semble déjà avoir un avenir prometteur !

Le CBD comme alternative naturelle à l’ibuprofène ?

L’ ibuprofène est l’un des principaux médicaments utilisé pour réduire les douleurs et inflammations. Il fait partie des anti-inflammatoires non-stéroïdiens (AINS), tout comme le diclofénac ou l’aspirine.
Bien qu’efficace, il s’accompagne d’effets indésirables potentiels : vertiges, brûlures d’estomac, hypertension… Pouvant aller jusqu’à l’AVC ou la crise cardiaque chez les sujets prédisposés.

À l’opposé, le CBD pourrait être une alternative naturelle, sans effets secondaires notables. Toutefois, il peut interagir avec certains médicaments, en agissant sur les mêmes récepteurs. Par conséquent, nous vous recommandons de consulter votre médecin avant toute consommation.

Quelles sont les applications anti-inflammatoires du CBD ?

Le cannabidiol montre des résultats prometteurs dans la modulation des réponses immunitaires de nombreux troubles inflammatoires, mais aussi dans le soulagement de leurs symptômes. Détails ci-dessous.

Sclérose en plaques

La sclérose en plaques provoque une inflammation sévère de l’organisme.
Elle dégrade la myéline, libère des cytokines et conduit à un stress oxydatif important.
En complément de traitement, le CBD peut s’avérer utile pour soulager la sclérose en plaques.

En effet, celui-ci :
• Régule le système immunitaire.
• Favorise la production d’anandamide.
• Réduit la douleur neuropathique (4).
• Réduit l’anxiété et la dépression.
• Diminue les nausées et inflammations gastro-intestinales (5).

Grâce à ces nombreux bienfaits pour la santé,
le CBD pourrait donc permettre d’améliorer le confort de vie des personnes souffrant de sclérose en plaques.

Maladie de Crohn

La maladie de Crohn est une inflammation chronique du tube digestif.
Ici aussi, les effets anti-inflammatoires du cannabidiol pourraient s’avérer intéressants !

Parmi ses nombreux effets sur la santé, le CBD permet de :
• Diminuer l’inflammation associée au récepteur CB2 (6), présents en quantité dans le tube digestif.
• Réduire les douleurs chroniques conséquentes de l’inflammation (7).
• Diminuer les diarrhées, en réduisant la motilité intestinale et les agents bactériens (8).
• Améliorer l’appétit, en stimulant la ghréline (9).

Ces propriétés pourraient donc se révéler intéressantes pour les personnes souffrant de la maladie de Crohn.

Dépression

La dépression est due à différents facteurs de risque, dont parmi eux l’inflammation du cerveau.
Celle-ci vient modifier la sérotonine et la dopamine, des neurotransmetteurs essentiels à l’équilibre émotionnel. Elle entrave même l’action des traitements antidépresseurs conventionnels (ISRS).

Le cannabidiol pourrait avoir un effet positif sur la dépression
(10).
En effet, il :
• Réduit l’inflammation dans l’organisme.
• Stimule la production de sérotonine et d’anandamide.
• Favorise la régénération neuronale.

En association avec les ISRS, les résultats sont encore plus efficaces (11).
Le CBD semble donc plutôt prometteur contre la dépression.

Problèmes dermatologiques

Le CBD peut soulager certaines affections de la peau, telles que le psoriasis, l’eczéma ou l’acné (12).
Celles-ci sont souvent liées à un dysfonctionnement des processus inflammatoires et du système endocannabinoïde.

Grâce à ses effets anti-inflammatoires et anti-oxydants, le CBD donne un coup de pouce à l’organisme.
Par exemple, il permet de :
• Réduire la viscosité du sébum
• Diminuer la réponse inflammatoire
• Soulager les démangeaisons
• Accélérer la régénération cellulaire de l’épiderme

Le cannabidiol pourrait donc être une alternative naturelle intéressante pour traiter les problèmes de peau.
Et cela, sous forme topique (crème, huile…) ou interne (pastille, bonbon CBD…).

Maladie d’Alzheimer

La maladie d’Alzheimer est une pathologie dégénérative affectant le cerveau. Elle est liée à de multiples facteurs, mais l’inflammation semble être au cœur de cette maladie.

Ici, le cannabidiol offre plusieurs avantages :
• Il protège le cerveau de l’accumulation de bêta-amyloïde, une substance endommageant les neurones (13).
• Il améliore le débit sanguin vers le cerveau et stimule l’anandamide.
• Il protège des dommages oxydatifs grâce à ses effets anti-oxydants .

Ainsi, le CBD pourrait aider à ralentir la progression de la pathologie d’Alzheimer,
tout en améliorant la qualité de vie générale.

Rhumatismes inflammatoires

Les rhumatismes inflammatoires sont la conséquence d’une inflammation permanente du corps, entraînant douleurs et raideurs des articulations. Les plus fréquents sont la polyarthrite rhumatoïde et l’arthrose.

Là-aussi, le CBD permet de :
• Diminuer l’inflammation du corps
• Soulager les douleurs articulaires (14)
Et ce, sans entraîner de dépendance ni d’addiction !

Toutefois, les recherches scientifiques sont encore peu nombreuses à ce sujet.
Pour cela, nous vous recommandons de consulter votre médecin avant toute consommation.

Lorem id ipsum diam neque. ultricies mi, ut at leo. leo